Elle a toujours été entrepreneure. Même enfant. Aujourd’hui, elle dirige un des cabinets de stratégie marketing les plus reconnus dans l’Est du Québec.

Nathalie Sirois, mentore et ambassadrice du Rendez-vous Réseau M 2018 | Crédits photo : Sylviane Robini

« À huit ans, je vendais des vers de terre pour les pêcheurs avec un kiosque planté devant la maison. J’avais même une pancarte. À 18 ans, je travaillais dans un bar pour payer mes études. J’étais tellement sérieuse que les patrons me laissaient la responsabilité de l’établissement pendant leurs vacances. Ils avaient vu mon talent pour les affaires. Au cégep, mes amies me disaient toutes que je serais un jour en affaires », explique Nathalie Sirois, associée au sein d’Audace Marketing, une entreprise de stratégie marketing basée à Sainte-Anne-des-Monts en Gaspésie, avec un bureau satellite à Rimouski.

L’entreprise, à ses débuts, était toutefois un bureau design graphique. Un domaine dans lequel elle n’avait pourtant jamais étudié ! « Mon conjoint était graphiste, dit-elle. Je l’ai accompagné dans ce domaine après avoir suivi un cours en comptabilité sur le coin de la table et… je suis devenue entrepreneure! L’entreprise s’est muée en boîte de marketing par la force des choses. Car, en 1996, Internet est arrivé et a tout reviré à l’envers. On est retournés à l’école, puis on a développé nos services de marketing en partenariat avec des boîtes de l’extérieur de la région. Petit à petit, nous sommes devenus des experts. »

L’entreprise a développé une approche très près du management. Nathalie Sirois considère le marketing comme étant au cœur du fonctionnement d’une entreprise, qui affecte tous ses départements.

« C’est une véritable passion de contribuer à la croissance de nos clients, de voir grandir les entrepreneurs autour de nous, explique-t-elle. On leur indique les opportunités. C’est comme une mission de vie ! »

Pour Nathalie Sirois, l’entrepreneuriat est une clé de réussite pour toute société qui se respecte. Les communautés fortes sont celles où la scolarité est élevée et où les entrepreneurs connaissent du succès. Elle ajoute qu’une garantie fondamentale de succès en affaires dépend du sens de l’intégrité de l’entrepreneur : « On doit respecter chaque personne que l’on rencontre et avec qui on travaille. Mon beau-père entrepreneur me disait toujours de saluer tout le monde en montant, car j’aurai besoin d’eux en descendant! En affaires, si tu es fair-play, ça va te revenir ! »

L’importance du carnet d’adresses

Nathalie Sirois est arrivée au mentorat par son réseau de contacts. C’est peut-être une vieille notion, mais le carnet d’adresses, pour un entrepreneur, c’est sacré. « On doit l’entretenir et le conserver, dit-elle. Dans le développement des affaires, j’ai constamment bénéficié de gens qui me donnaient des conseils précieux. Ça a souvent fait la différence. Maintenant, j’ai le goût de faire de même, de partager mes expériences et, surtout, de connaître les jeunes qui montent. Contribuer au succès de jeunes entrepreneurs, c’est le plus beau des retours sur l’investissement ! »

Elle ajoute que les jeunes entrepreneurs ont des personnalités et des idées incroyables. « J’ai des relations mentorales qui durent depuis des années, dit-elle. J’ai déjà demandé à un de mes mentorés de longue date s’il avait toujours besoin qu’on se voit. Du tac au tac, il m’a lancé : ‘T’as pas idée!’. Un tout petit commentaire fait souvent toute la différence. »

Pour Nathalie Sirois, le mentorat n’est pas une science exacte, qui se mesure aisément. « Mais ça fait une énorme différence. Car le mentorat offre quelque chose de tangible : il rassure, il réconforte dans la prise de décision, il compense la fameuse solitude de l’entrepreneur, il contribue à maintenir un certain équilibre. »

 

Une collaboration de Stéphane Desjardins

0

Envoyer un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laisser un commentaire

Il y a 0 commentaires